Balade photographique à Nice

Après la montagne, la plage...

C’est les jambes lourdes que je quitte Grasse le 8 avril après plus d’une semaine dans les massifs montagneux de Provence (Baronnies provençales, Luberon et Verdon). La veille, le mistral ne m’a pas épargné et aujourd’hui, la pluie prend le relais. A Nice, je trouve une atmosphère apaisée, douce et chaleureuse… parfaitement adaptée pour récupérer pendant une journée et demie.

Sur la plage, les silhouettes se dessinent en contre-jour sur la mer turquoise. Les nuages passent au-desssus de nous comme d’immenses dirigeables (la fatigue libère l’imagination, c’est certain !). Nous sommes lundi et la vieille ville est relativement déserte par rapport à l’afflux de touristes que je peux me figurer en été. Les couleurs des façades, des volets et des clochers sont adoucies par une lumière diffuse en ce jour nuageux.

Pour couronner cette balade, je tombe par hasard sur le Musée de la Photographie de Nice